Posted on

Le BIO égale-t-il plus nutritif? OUI!

          Il est largement admis qu’un des principaux avantages d’un aliment biologique réside dans l’absence de résidus de pesticides . Ce bienfait suffit à lui seul à exiger du biologique. En plus de prévenir différentes maladies dégénératives, de préserver la vitalité du sol, de diminuer la pollution, les aliments biologiques sont aussi plus nutritifs.

          Des avantages certains font de l’aliment biologique un aliment de qualité supérieure. Les recherches démontrent avec évidence une proportion nettement plus élevée de vitamines et minéraux. La croissance dans un sol mieux nourri avec des intrants plus naturels et des cultures plus diversifiés ajoutent à la valeur nutritive de l’aliment.

          Depuis 60 ans, le contenu en vitamines et en minéraux diminue dans les fruits et les légumes, ce qui coïncide avec l’avènement de l’utilisation croissante des fertilisants et des pesticides dans ce que nous appelons l’agriculture conventionnelle ou chimique. Virginia Worthington, dans son étude parue dans The Journal of Alternatives and Complementary Medecine relève des différences significatives entre des légumes de culture biologique et chimique. Les méthodes biologiques augmentent les teneurs des aliments en vitamine C, en fer, en magnésium et en phosphore . Les protéines ne sont pas en plus grand nombre mais sont de meilleure qualité. De plus, l’étude révèle moins de nitrates, de métaux lourds et, bien sûr, beaucoup moins de résidus de pesticides dans les aliments biologiques.

L’Essentielle est une épicerie certifiée biologique. Depuis le 9 mai 2005, L’Essentielle, Coopérative d’Aliments Naturels a obtenue son Certificat de Conformité Biologique à ISO-65 (EN 45011) par l’office de certification Écocert Canada, organisme approuvé par le CAQ, le Conseil d’accréditation du Québec.

          CEPENDANT, ouvrons l’œil, lisons les étiquettes et questionnons le détaillant ! Il est certain qu’un aliment cultivé biologique est de qualité supérieure. Cependant il faut rester vigilant car certaines compagnies utilisent des moyens de transformation qui diminue la qualité initiale du produit tout en mettant la mention biologique bien en évidence sur leurs étiquettes.

          Ce n’est pas d’hier que les multiples allégations que l’on retrouve dans la publicité ou sur les étiquettes confondent plus qu’elles ne renseignent à propos de la qualité du produit. Lorsque l’on voit l’appellation biologique écrite en grosses lettres sur un produit transformé , plusieurs seraient tenter de penser que cet aliment est sain et nutritif. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Plusieurs produits de boulangerie faits à partir de farine blanche et de graisse végétale, de grignotines salées, de confitures sucrées, apparaissent sur les marchés…certifiés biologiques. Sachons reconnaître la qualité en comparant plusieurs critères. Exemple : deux bouteilles (de marque différente) d’huile de canola certifiée biologique peuvent présenter plusieurs différences au niveau de la qualité nutritive. Sont-elles pressées à froid ? La bouteille est-elle de couleur foncée ? L’huile a-t-elle la couleur, l’odeur et la saveur de son produit d’origine ? La date de péremption est-elle indiquée ? Y a-t-il une grande différence de prix ?

          L’alimentation biologique est plus qu’une mode. Cette méthode d’agriculture est essentielle pour un avenir meilleur. En l’adoptant, il ne s’agit pas de reproduire tous nos travers de consommation : produits raffinés, grignotines, farine blanche, fritures et de continuer à les consommer, avec l’esprit en paix parce que la matière première est biologique. Il faut voir plus large et considérer également les méthodes de transformation et d’élevage pour que les aliments BIOlogiques qui se retrouveront dans nos assiettes soient aussi des aliments sains et nutritifs !

          Renée Frappier, Professeure en alimentation naturelle et co-fondatrice de l’Association Manger Santé Bio. – Octobre 2008. Auteure de livres de référence en cuisine végétarienne : Le Guide de l’alimentation saine et naturelle et co-auteure Le Guide des Bons Gras.