Posted on

Circulaire Santé de septembre-octobre 2017

La Circulaire Santé de septembre-octobre 2017 de L’Essentielle est en ligne :

Les chroniques santé:

 

Les recettes santé :

 Version Imprimable: Circulaire_Sante_Sept_Oct2017WEB

NOUVEAU

Circulaire épargnes santé avec Le Monde du Naturel de octobre 2017 en PDF

Posted on

Hygiène des Intestins – 2

( suite du dernier numéro)

DR. Chrsitine Kousmine

…Les cures (périodiques) de nettoyage doivent faire partie intégrante d’une hygiène de base de nos intestins…

 « Pendant trois jours, se nourrir uniquement de fruits crus et en quantité modeste (mi-jeune).  Le but est de modifier le plus rapidement possible la flore intestinale et de supprimer les phénomènes de putréfaction » « Cela se reconnaît à l’odeur des matières fécales.  Durant deux à trois mois (après le nettoyage), tout apport de viande, poisson ou volaille sera supprimé ».

 Durant 8 à 15 jours, faire le soir un lavement évacuateur d’un litre et demi(1.1/2) et d’une infusion de camomille, suivi d’une instillation rectale de 60 ml (4 cu à table) d’huile de tournesol, première pression à froid, garder toute la nuit.  Cette huile, riche en acides gras polyinsaturés biologiquement actifs, est bactéricide.  Absorbée par l’intestin, elle permet une correction accélérée de la carence en vitamine F, si fréquente chez les civilisés » sur alimentés et sous nourris.  L’huile a également pour effet de dissoudre les incrustation, logées dans les intestins et d’en faciliter l’évacuation.

 Après 10 jours, faire deux lavements par semaine, puis un par semaine, selon le bien-être.

 Dr. C. Kousmine utilise des suppléments vitaminiques pour combler plus rapidement les carences entraînées par la malnutrition et l’état des intestins.

 Pendant la cure, prendre un sauna aux deux jours, pour diriger les toxiques vers la peau, autre voie de sortie.  Si ce n’est pas possible, prendre des bains très chauds, suivis de frictions de gant de crin, et se rincer à l’eau froide.

 Aussi boire plus d’eau qu’en temps habituel.

 Dr. Christine Kousmine.

 

 

 

Posted on

Tapioca aux pommes et cannelle

Ingrédients :
 -½ tasse de tapioca
-1 œuf
-¼ tasse de cassonade
-4 tasses de lait
-2 pommes en cubes
-¼ c. à thé de cannelle

Préparation:
-Faire tremper le tapioca dans l’eau (la veille).
-Le lendemain, égoutter et rincer le tapioca.
-Dans un chaudron ou bain-marie, battre l’œuf.
-Ajouter la cassonade et le lait.
-Faire chauffer à feu moyen, ajouter le tapioca.
-Brasser jusqu’à épaississement (Environ 1 heure ou moins).
-Laisser refroidir, ajouter les pommes et la cannelle.

Posted on

Minestrone du jardin

Minestrone

Le meilleur minestrone est encore celui qui contient vos légumes saisonniers favoris. Un repas complet et nourrissant.

Ingrédients :

-3 poireaux moyens ou 1 oignon moyen
-2 gousses d’ail émincées
-3 c. à table (45 ml) d’huile de tournesol
-8 tasses (2 litres) de bouillon de légumes
-1 tasse (250 ml) de fèves rouges cuites
-1 tasse (250 ml) de lentilles cuites
-2 tasses (500 ml) de tomates entières pelées avec le jus
-6 tasses (1500 ml) de légumes frais de votre choix (Carottes, céleri, panais, chou haché, ou épinard, brocoli)
-½ c. à thé (2ml) de sel (ou moins)
-1 tasse (250 ml) d’orge mondé cuit
-1 tasse (250 ml) de petits macaronis ou autres petites pâtes
-½ tasse (125 ml) de fromage parmesan (facultatif)
-Persil haché finement, (ajouter à la fin de la cuisson)

Préparation:

-Faire revenir l’oignon ou les poireaux, l’ail dans l’huile.
-Ajouter le bouillon de légumes et les tomates coupées en petits morceaux avec le jus.
-Amener à ébullition
-Ajouter les pâtes lentement pour ne pas arrêter l’ébullition.
-Laisser mijoter au moins 20 minutes.
-Ajouter les légumes au choix, les fèves cuites, l’orge mondée cuite.
-Cuire quelques minutes pour garder les légumes croustillants.
-Assaisonner au goût.
-Au moment de servir, garnir de fromage parmesan si désiré.

 

 

 

Posted on

L’huile de coco Brain Octane

Brain Octane

L’huile de coco Brain Octane, une source de carburant pour la performance physique et mentale.

Brain Octane se trouve naturellement dans l’huile de coco en petites quantités, et nous la concentrons pour vous fournir la source d’énergie la plus pure possible. Brain Octane fournit rapidement de l’énergie mentale et physique, alimentant votre journée en soutenant la fonction cognitive et en vous gardant satisfait et sans «cravings alimentaires » (syndrome du chocolat ). Ajoutez-le à votre routine quotidienne et vivez l’état des performances élevées.

Dès que vous consommez Brain Octane, il est rapidement absorbé et transformé en corps cétone – fournissant de l’énergie instantanée au cerveau sans réduire le glucose à partir de sucres ou de glucides. L’octane cérébrale produit 4x l’énergie cétone de l’huile de noix de coco ordinaire, et a également des effets anti-microbiens puissants qui aident à soutenir une digestion saine et une fonction immunitaire.

Découvrez le pouvoir d’utiliser des graisses de qualité pour le carburant, vous gardant plein et concentré pendant des heures.

Contient au moins 10 fois l’acide caprylique (C8) (14 g) par cuillère à soupe, en une cuillère à soupe d’huile de coco (1,4 g).

Traduit de https://www.bulletproof.com/brain-octane-oil-32-oz

 

Posted on

L’huile de noix de coco: bonne ou mauvaise?

Huile de noix de coco

Actuellement très tendance, l’huile de noix de coco fait jaser. Certains vantent ses nombreux bienfaits, alors que d’autres la pointent du doigt et disent qu’il faudrait l’éliminer complètement de notre alimentation.

Environ 90 % des lipides de la noix de coco sont sous forme d’acides gras saturés. En Amérique du Nord, les recommandations pour la santé cardiovasculaire sont de réduire notre consommation de ce type d’acide gras, puisqu’il ferait augmenter les taux de cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol). Par contre, il faut savoir que l’effet des différents acides gras saturés diffère selon le type d’acide gras.

Les particularités de la noix de coco

La moitié des acides gras saturés de la noix de coco sont sous forme d’acide laurique, soit le même que celui contenu dans le lait maternel. Comparativement aux autres acides gras (saturés,  monoinsaturés et polyinsaturés confondus), l’acide laurique serait celui ayant le plus fort effet d’augmentation des taux de cholestérol HDL (« bon » cholestérol). Ainsi, la consommation d’acides gras saturés provenant de la noix de coco serait moins dommageable pour la santé cardiovasculaire que celle des acides gras saturés provenant du beurre, par exemple.

Par contre, les études restent unanimes; c’est la substitution des acides gras saturés par des gras insaturés (monoinsaturés et polyinsaturés) qui a le plus fort effet bénéfique sur le risque de maladies cardiovasculaires.

L’utilisation de l’huile de noix de coco

Toujours en Amérique du Nord, l’huile de noix de coco (ou huile de coprah) est surtout utilisée sous forme hydrogénée ou partiellement hydrogénée par l’industrie alimentaire dans les pâtisseries et autres aliments prêts à manger. Sous cette forme, elle devrait être évitée puisqu’elle a une plus forte teneur en acides gras saturés et trans.

Ceci étant dit, on sait que les gras saturés demeurent plus stables lorsqu’exposés à la chaleur que les gras insaturés. Ainsi, à la maison, lorsqu’on prévoit faire une cuisson à température élevée, l’huile de noix de coco vierge pourrait être un choix intéressant, à condition de ne pas la faire fumer, ce qui entraînerait la formation d’acides gras trans. Pour les cuissons à plus basse température, l’huile d’olive reste à privilégier, pour sa forte teneur en acides gras monoinsaturés.

Par Marilyne Petitclerc sur https://www.nautilusplus.com/fr/lhuile-de-noix-de-coco-est-elle-bonne-ou-mauvaise/